Former des femmes et leur fournir des opportunités professionnelles

femmes-taxis-indeProMOUVOIR L’AUTONOMISATION SOCIO-ÉCONOMIQUE DES FEMMES INDIENNES.

Réduire la pollution de l’air  et promouvoir l’autonomisation socio-économique des femmes à travers la formation et la création d’opportunités professionnelles sont deux éléments clés de la lutte contre la pauvreté.

C’est pourquoi, en 2014, Karuna-Shechen a lancé un programme visant à créer un réseau de conductrices de taxi-rickshaw électrique à Bodhgaya, en Inde. Ce projet cible en priorité les femmes avec enfants qui vivent en situation de grande précarité.

Après un processus de sélection rigoureux, nous formons les participantes pendant 20 à 40 jours afin quelles deviennent des conductrices confirmées. Une fois leur formation achevée, nous leur fournissons un rickshaw électrique que nous subventionnons à 50%.

Les stagiaires remboursent progressivement l’autre moitié, généralement en six mois à hauteur de 100 roupies par jour travaillé. En haute saison (octobre-février), elles peuvent gagner en moyenne 550 roupies par jour, contre 250 le reste de l’année.

Bodhgaya, site sacré bouddhiste, a connu une expansion rapide en recevant des centaines de milliers de visiteurs chaque année. La ville est de plus en plus bruyante et polluée. En optant pour des rickshaws électriques, nous faisons la promotion d’une solution écologique qui ne contribue ni au réchauffement climatique, ni à l’augmentation des risques de maladies respiratoires.

Par ailleurs, en choisissant une profession considérée en Inde comme exclusivement masculine, nous contribuons à l’autonomisation socioéconomique des femmes et à l’égalité des sexes.

En 2015, nous avons étendu ce projet à l’état du Jharkhand.

femmes-taxi-inde-2Shobha Devi – Taxi en sari

Karuna-Shechen

Recherches Méditation et Neurosciences

telechargementGrâce aux nouveaux moyens d’imageries cérébrales, les plus récentes études sur l’impact de la méditation sur le contrôle de l’attention dans les unités spécialisées montrent des modifications fonctionnelles et comportementales dans le contrôle de l’attention et des émotions.

La présence attentionnelle entraîne réduction du clignement de l’attention : suggérant qu’il y a une plus grande flexibilité dans la manière d’utiliser les ressources attentionnelles.

Après la phase d’exploration initiale, une vingtaine de méditants expérimentés furent soumis à des tests : moines et laïcs, hommes et femmes, Orientaux et Occidentaux, tous ayant effectué entre dix mille et cinquante mille heures de méditation consacrées au développement de la compassion, de l’altruisme, de l’attention et de la pleine conscience. Plusieurs articles publiés dans de prestigieuses revues scientifiques ont ponctué ces travaux, conférant par-là ses lettres de noblesse à la recherche sur la méditation et la gestion de l’équilibre émotionnel, domaine qui, jusqu’alors, n’avait guère été pris au sérieux. Pour reprendre les termes de Richard Davidson, « ces travaux semblent démontrer que le cerveau peut être entraîné et modifié physiquement d’une manière que peu de gens auraient imaginée ».