SE RENFORCER POUR L’HIVER

Le vent et le froid arrivent il est important de  s’adapter aux nouveaux besoins du corps.

Un vent froid a pour conséquence immédiate un raidissement de la nuque et du haut du dos par crainte du froid. Si le froid pénètre les symptômes fréquents sont un nez qui coule avec un écoulement blanc aqueux, démangeaison de la gorge, légères toux, courbatures, céphalées dans la région de l’occiput,  parfois petite fièvre, éternuements (les poumons perdent leur faculté de diffusion).

En diététique quoi faire?

Le corps a besoin de garder sa température ce qui lui demande de l’Energie vitale.

 Si on mange froid, cru, surgelé, notre corps a besoin de mobiliser encore plus d’Energie pour la digestion…. donc pas une bonne idée. Mangez chaud, cuit et léger. Il ne faut pas nourrir le froid mais le corps et l’esprit.

Pour les premiers signes d’un refroidissement pensez :

Gingembre chaud en décoction :

Cuire 5 tranches fines de gingembre dans 2 tasses d’eau, laisser réduire à une tasse.

 Ajouter 1 cuillère de miel et quelques gouttes de citron.

Le gingembre est piquant et tiède. Il induit la transpiration, disperse le froid. Il tiédit le centre et les Poumons. Il élimine aussi la toxicité et facilite les digestions « lourdes ».

Le miel adoucit la gorge, humidifie les Poumons et réduit la toux.

Le citron évite une transpiration trop forte.

Si vous êtes sensible au froid, ajoutez un peu de cannelle en bâton et utilisez la cannelle régulièrement en hiver. La cannelle  est piquante doux et tiède. Elle renforce la Rate, tiédit le Centre et disperse aussi le froid.

Et  au diner vous pouvez aussi vous faire une soupe poireaux et patates douces par exemple.

Prenons soin de notre précieux corps!